Registre des lumières réunit un choeur mixte, un ensemble et l’électronique pour nous plonger dans le mystère de nos origines. C’est « un voyage dans le temps commençant au début de l’univers jusqu’à aujourd’hui » nous dit le compositeur qui établit un véritable livret en trois chapitres sur lequel il bâtit sa composition. Les paroles empruntent à l’introduction du premier livre des Métamorphoses d’Ovide, au texte de la Genèse et à celui d’Héraclite; le compositeur conserve le latin et brosse une longue fresque de 45 minutes où il réalise avec une maîtrise accomplie l’intégration fusionnelle et expressive des forces en présence.

Source: www.resmusica.com