ELIZABETH CALLEO

 Rendez-vous : Atelier de composition de musique de chambre, 5 juillet

Elizabeth Calleo

Elizabeth Calleo

La soprano américaine Elizabeth CALLEO est née en Italie. Avec ses parents, tous deux musiciens, elle passe sa jeunesse à Salzburg, en Autriche, puis poursuit sa formation aux Etats-Unis à la Eastman School of Music et à l’Academy of Vocal Arts. Dans ce cadre elle interprète les rôles de Despina (Cosi Fan Tutte), Adele (Die Fledermaus), Lucia (The Rape of Lucretia), Ernestine (R.S.V.P.), de la Princesse (L’Enfant et les sortilèges) et de Barbarina (Le Nozze di Figaro). Elle débute dans le rôle de Gretel (Hänsel und Gretel) avec l’Opera Omaha dirigé par Hal France. Parmi ses concerts en soliste figurent la Messe en Do mineur de Mozart avec la Philharmonique de la Eastman School of Music, La Création de Haydn et Exsultate Jubilate de Mozart avec le Concerto Soloists, et La Morte di San Giuseppe de Pergolesi avec le New York Collegium, sous la direction de Fabio Biondi. Elle a chanté au Japon avec l’Orchestre de la Ville de Tokyo, le Messie de Haendel et le Weinachtsoratorium de Bach, sous la direction de Jos van Veldhoven, en Italie Les Leçons de Ténèbre de Couperin avec Jean-Christophe Frisch et en Ecosse Nanetta dans Falstaff au Festival International du Aberdeen.

Les bourses du Rotary International et Harriet Wooley lui ont été décernées afin de soutenir son étude de la musique baroque française. En 2002, elle effectue ses débuts en France à l’Opéra de Montpellier et l’Opéra de Massy dans le rôle d’Yniold du Pelléas et Mèlisande de Debussy avec Armin Jourdan ainsi que Fortuna et Una Damigella dans Didone de Cavalli avec Christophe Rousset. Par la suite elle chante Papagena dans La Flute Enchantée de Mozart avec Marc Minkowski, la Crétoise dans Idoménée de Campra avec Jean-Claude Malgoire dans le cadre de la Fondation Royaumont et Amour dans Cadmus et Hermione de Lully avec Christophe Rousset, pour une tournée française du Festival d’Ambronay. En tant que jeune artiste rattachée à l’Opéra de Montpellier elle chante les rôles de Zaide de Mozart et Morgana dans Alcina de Handel, également sous la direction de Christophe Rousset. En outre, elle a incarné à trois reprises le rôle de Bastienne dans Bastien und Bastienne de Mozart, une production de l’Opéra de Rouen avec Laurence Equilbey (Opéra d’Orléans, Cité de la Musique, diffusion Radio France en 2004, diffusion sur ARTE en 2008 et parution DVD chez Naïve en 2010).

Plus récemment, elle a fait ses débuts à l’Opéra Comique et à Vienne (Konzerthaus) sous la direction de Marc Minkowski en tant que Premier Esprit dans Cendrillon de Massenet, et au Théâtre de l’Athénée en tant que Anne Trulove dans The Rake’s Progress de Stravinsky, dirigé par Franck Ollu. Aux Etats-Unis, elle a enregistré le rôle de Thérèse dans Sancho Pança (Philidor) et celui de Clémentine dans Le Magnifique (Gretry) avec Opera Lafayette dirigé par Ryan Brown à Washington (Kennedy Center) et New York (Lincoln Center). Elle a chanté les premières mondiales et Américaines des chansons de Debussy récemment découvertes dans le Prismatic Debussy Festival aux Etats-Unis et a créé plusieurs rôles de musique contemporaine : la Duchesse de Guise dans Massacre de Wolfgang Mitterer avec Ensemble Remix dirigé par Peter Rundel, mis en scène par Ludovic Lagarde (enregistré avec Col Legno) avec une tournée en France, au Portugal, en Espagne, et en Lithuanie ; deux nouvelles créations à l’IRCAM dans le cadre du Festival Agora avec musikFabrik dirigé par Enno Poppe (diffusé sur Radio France) ; le rôle de Noa dans Terra de Luca Francesconi au Teatro di San Carlo dirigé par Jonathan Webb pour le 150ème anniversaire de l’unification de l’Italie (captation RAI Televisione) ; et le rôle titre de la Cantatrice dans The Second Woman, de Fréderic Verrières, mis en scène par Guillaume Vincent, avec L’Ensemble Court Circuit dirigé par Jean Duroyer aux Bouffes du Nord (récompensé par le Grand Prix de la critique meilleure création contemporaine, actuellement sur arteliveweb).

    À découvrir aussi