RAPHAËL CENDO

Rendez-vous : Registre des lumières, 14 juin  l  Cordes tendues, 27 juin

Raphaël Cendo étudie le piano et la composition à l’École normale de musique de Paris pour intégrer ensuite la classe de composition du Cnsmdp. De 2004 à 2006, il suit le Cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam. Arrivé au terme de sa formation, il aura reçu les enseignements d’Allain Gaussin, Brian Ferneyhough, Fausto Romitelli et Philippe Manoury.

Raphaël Cendo © Jean Radel

Raphaël Cendo © Jean Radel

Avec d’autres compositeurs de sa génération, parmi lesquels Yann Robin et Franck Bedrossian, il prône une esthétique de la saturation sonore. Très inspiré par les musiques actuelles, il cultive dans sa musique une énergie débordante, et n’hésite pas à mettre en avant ce qui, dans le son, est d’habitude considéré comme sale. Commandées par diverses institutions, ses œuvres sont jouées par de nombreux ensembles de renommée internationale (Itinéraire, Ensemble intercontemporain, Ictus, Cairn, musikFabrik, Alternance, le Nouvel Ensemble Moderne), et défendues par des interprètes comme Miquel Bernat, Alain Billard, Daniel Kawka, Jean Deroyer, Pascal Rophé, Guillaume Bourgogne, Peter Rundel et Georges-Élie Octors. Pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) de 2009 à 2011, il enseigne depuis 2008 la composition au conservatoire de Nanterre.

    À découvrir aussi

  • Cordes tendues
    27 juin, 20h
  • Registre des lumières
    14 juin, 20h