Registre des lumières

Le temps des origines d’après Ovide, le temps des premiers hommes, le temps des civilisations : Raphaël Cendo trace une vaste odyssée dans l’espace, mêlant le chœur, l’ensemble et l’électronique. En trois chapitres, de l’émergence du cosmos jusqu’à nos temps présents, cette trajectoire en forme d’ellipse médite la place de l’humain dans l’univers. Registre des lumières, selon le compositeur, désigne précisément le livre de « la mémoire de ces lumières émettrices d’un lointain passé commun, balises de notre Humanité ». Quelle force inexorable presse à repousser les limites du possible ? En guise d’épilogue mais non de réponse, ce fragment d’Héraclite : « Si tu n’espères pas, tu ne trouveras pas l’inespéré, qui est introuvable et inaccessible. »

Registre des Lumières

Registre des lumières

SWR Vokalensemble Stuttgart
Ensemble musikFabrik
Direction Marcus Creed
Réalisation informatique musicale Ircam Grégory Beller

György Ligeti Lux Aeterna
Hans Zender ¿Por qué? / Warum ? création française
Raphaël Cendo Registre des lumières création française
commande Françoise et Jean-Philippe Billarant, SWR, Kunststiftung NRW et Ensemble musikFabrik

Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Cité de la musique.
Avec le soutien du réseau ULYSSES. Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.
Avec le soutien du Fonds franco-allemand pour la musique contemporaine/Impuls neue Musik et de la Kunststiftung NRW. Avec le soutien de la Sacem.