PIERRE GUYOTAT

Rendez-vous : Joyeux animaux de la misère, 11 et 12 juin

En 1967 paraît aux éditions Gallimard un livre hors-norme de Pierre Guyotat, Tombeau pour cinq cent mille soldats, lequel sera suivi en 1970 de Éden, Éden, Éden, livre aussitôt frappé d’une triple interdiction par le ministère de l’Intérieur.

En 1973, Pierre Guyotat aborde pour la première fois le théâtre avec Bond en avant. Commande du Festival d’Automne à Paris, une autre pièce de théâtre de Pierre Guyotat sera créée au Théâtre de la Bastille en novembre 1987. En mars 2010, faisant suite à Coma et à Formation, Arrière-fond est le troisième récit à caractère autobiographique de Pierre Guyotat. Il répond alors à des questions de Jacques Henric.

« La sainteté n’est pas réductible à de l’humanitaire, de même que réduire l’art de la poésie à de la littérature est pour moi impensable. »

Pierre Guyotat © C. Hélie Gallimard

Pierre Guyotat © C. Hélie Gallimard

    À découvrir aussi